article
VOIR TOUS LES ARTICLES

L'Observatoire martiniquais de la biodiversité : aide à la décision et diffusion des connaissances

Par Christelle Béranger - Publié le 20/09/2022

Membres de l'OMB sur le terrain © PNRM

Membres de l'OMB sur le terrain © PNRM

Lancé en 2015, l’Observatoire Martiniquais de la Biodiversité (OMB) est né d’un besoin partagé par les acteurs œuvrant dans le domaine : disposer d’un outil de mutualisation des connaissances relatives à la biodiversité de la Martinique et d’aide à la décision pour les politiques publiques. Animé par le Parc naturel régional de la Martinique (PNRM), l’OMB rassemble 43 structures institutionnelles et associatives qui partagent un objectif commun : connaître, préserver et valoriser la biodiversité de l’île.

Dès le lancement de l’Observatoire, les membres ont attaché une importance à ne pas rester « entre soi » et à diffuser au plus grand nombre les connaissances rassemblées. Tour d’horizon des missions de l’Observatoire et des outils développés pour sensibiliser la population de Martinique à la préservation de sa biodiversité.

logo OMB

logo OMB

Naissance de l’OMB et missions

Après une phase de préfiguration menée par le Parc naturel régional de Martinique, afin d’étudier la faisabilité du projet, et suite au recrutement d’une chargée de mission pour son animation, l’Observatoire martiniquais de la biodiversité a vu le jour en 2015. Une charte de fonctionnement a été rédigée de façon collaborative, listant le contexte, les missions précises de l’observatoire, son fonctionnement, les valeurs partagées des membres, etc. Il était primordial que ce nouveau dispositif s’ancre aux stratégies régionales, nationales, voire européennes et internationales en matière de préservation et de valorisation de la biodiversité. L’ensemble de ces éléments figurent dans la charte.

L’OMB est aujourd’hui un dispositif multi-partenarial animé par le PNRM qui rassemble les 43 structures institutionnelles et associatives suivantes :

  • Collectivités, Etablissements Publics de Coopération Intercommunale et Syndicats Mixtes : CTM, CACEM, CAESM, CAP NORD, Parc Naturel Régional de la Martinique ;
  • Services déconcentrés de l’Etat : DEAL, DAAF ;
  • Chambres consulaires : CCIM ;
  • Etablissements publics et organismes de recherche : ODE, ONF, Conservatoire du littoral, Agence des 50 pas géométriques, BRGM, IFREMER, SMPE (OFB), LC2S (CNRS/ UA), PARM, CIRAD, Parc naturel marin de Martinique ;
  • Comités scientifiques : CSRPN, CSCPNRM ;
  • Instance de décision : Comité de l’eau et de la biodiversité ;
  • Associations : ADDUAM, AMAWECA, ASSAUPAMAR, Réseau TRAMIL, APNE, Le Carouge, A.SEVE, SEPANMAR, Conservatoire botanique national de Martinique, Comité de la randonnée pédestre, Fédération départementale des chasseurs, Fédération départementale des pêcheurs en rivières, Fédération martiniquaise de la pêche plaisancière et de loisir, FREDON, Jeune Chambre Economique, Martinique Entomologie, NEA, RIVELO, Association des Amis du Parc, AQUADOM, Carbet des sciences.
Assemblée des membres © PNRM

Assemblée des membres © PNRM

L’Observatoire est financé par la Collectivité territoriale de Martinique, l’Office de l’eau, et la DEAL. La Commission européenne et la Communauté d’agglomération du centre de la Martinique (CACEM) s’ajoutent aux financeurs dans le cadre d’un programme FEDER émargeant sur le PO 2014-2020 qui a financé plusieurs actions.

A noter qu’à l’échelle nationale, la loi « Grenelle 1 » du 3 août 2009 a concrétisé la création de l’Observatoire National de la Biodiversité (ONB). A l’échelle régionale, les observatoires de biodiversité se créent en fonction des volontés locales et ne sont pas soumis à un cadre législatif ou règlementaire établi. Leur statut et fonctionnement diffèrent ainsi d’un territoire à l’autre, permettant ainsi de répondre aux besoins locaux. En ce sens, l’OMB fait ainsi partie du Réseau des observatoires régionaux de biodiversité afin de bénéficier des retours d’expériences des autres observatoires et échanger sur des sujets communs.

Orchidée *Epidendrum cyparisii*, endémique de Martinique, découverte en 2019 © G. Viscardi

Orchidée Epidendrum cyparisii, endémique de Martinique, découverte en 2019 © G. Viscardi

Les travaux de l'OMB s'articulent autour de 6 missions :

  • Centraliser et diffuser la connaissance sur la biodiversité de la Martinique par un travail de collecte et de veille sur les travaux réalisés sur ce thème
  • Suivre l’état de la biodiversité via des indicateurs de suivi
  • Identifier les manques à l’amélioration des connaissances et proposer des actions
  • Identifier les menaces et pressions s’exerçant sur la biodiversité
  • Accompagner les collectivités et des acteurs locaux (publics, privés) dans l’appropriation de la biodiversité dans les politiques publiques sur leur territoire
  • Identifier les moyens de valorisation de la biodiversité
    L’OMB prend en compte la diversité biologique dans tous les milieux (terrestre, aquatique, marin), pour tous taxons (faune, flore, fonge) et statuts (espèces communes, rares, espèces exotiques envahissantes, etc.), la géodiversité (géologie), et les interactions entre la société et la biodiversité. La biodiversité domestique est également prise en compte.
  • Carouge ou Oriole de Martinique *Icterus bonana* © J-P. Beaugier

    Carouge ou Oriole de Martinique Icterus bonana © J-P. Beaugier

    Un fil conducteur : la concertation partenariale

    A l’Observatoire, le mot d’ordre est la concertation partenariale. Depuis le début du projet, de nombreux ateliers et réunions ont permis de rassembler les acteurs et d’échanger autour des enjeux de biodiversité du territoire. Les membres ont constitué une assemblée qui se réunit deux fois par an pour valider un programme d’actions et échanger mutuellement sur les actions des uns et des autres. Cette année, nous atteindrons le total de 10 assemblées organisées ! Un comité directeur, plus restreint, s’est réuni également quatre fois pour valider les propositions des membres et les plans de financement annuels.

    Travail des membres en atelier © PNRM

    Travail des membres en atelier © PNRM

    Au-delà des réunions plénières, une vingtaine d’ateliers thématiques ont été animés afin de suivre les différents aspects de l’Observatoire (gestion des données, indicateurs, communication, enjeux de biodiversité, etc.) permettant ainsi un avancement régulier. Les enjeux et actions de biodiversité identifiés au fil de ces temps forts ont alimentés une synthèse reprenant plus de 120 actions prioritaires qui alimenteront la stratégie régionale de biodiversité en cours d’élaboration par la Collectivité territoriale de Martinique.

    Le dernier outil développé pour catalyser les échanges entre les membres est le « BIODIV’AND CO ». L’objectif ? Favoriser les échanges sur la biodiversité, de façon plus informelle, sur le terrain. Ces rencontres sont le moyen de se pencher sur un thème précis, de mieux connaître les actions des membres et de faire émerger des projets.

    Membres de l'OMB sur le terrain © PNRM

    Membres de l'OMB sur le terrain © PNRM

    Des outils de centralisation des connaissances et de diffusion au plus grand nombre

    L’OMB dispose d’une plateforme web www.biodiversite-martinique.fr qui rassemble notamment les informations et les actualités en matière de biodiversité et une présentation des acteurs œuvrant dans le domaine. La bibliothèque numérique du site contient plus de 1000 documents sur la biodiversité de Martinique disponibles pour tous : rapports, articles, brochures, etc.

    Les différents menus du site mettent en lumière la faune, la flore, les habitats naturels et la géologie de l’île. Les services rendus à l’être humain par la nature (ou services écosystémiques) sont présentés dans la rubrique « Homme et nature ». Les membres ont particulièrement tenu à avoir un menu qui mette en exergue les liens entre Biodiversité et société.

    Ecran d'accueil du site

    Ecran d'accueil du site

    Un système d’informations géographique sera prochainement mis en ligne et permettra à tous de visualiser les données de faune et de flore récoltées par les membres. Il représentera le Système d’information sur la nature et les paysages (SINP) régional. L’OMB travaille depuis un an sur cette plateforme et un lancement est prévu avant la fin de l’année 2022. Les visiteurs de la plateforme pourront accéder aux données restituées par mailles sur le territoire. Des fiches descriptives seront disponibles pour l’ensemble des espèces présentes sur le territoire.

    L’OMB centralise également les différents outils pédagogiques des membres au sein de la bibliothèque numérique. Les outils interactifs et récents sont mis en avant dans un sous-menu spécifique : « Supports pédagogiques biodiversité » que l’on retrouve dans le menu « Se documenter ». Il permet d’accéder à plusieurs visites virtuelles développées sur les Réserves naturelles, les gîtes à chauves-souris, les mares ou le milieu marin. D’autres outils (expositions, caravanes d’informations, sites internet) sont également mis en lumière dans cette rubrique.

    Au-delà de la mise à disposition des outils produits par les membres, l’OMB crée des supports d’informations et des outils pédagogiques en collaboration avec les experts de certains taxons. C’est ainsi que 4 posters Koutzié (« coup d’œil » ou « focus ») ont été édités sur les taxons suivants : araignées, colibris, escargots, papillons. Ces supports sont diffusés auprès des membres qui les diffusent à leur tour. Les établissements scolaires du territoire sont particulièrement ciblés par la distribution.

    Poster *Koutzié* sur les papillons de Martinique © PNRM

    Poster Koutzié sur les papillons de Martinique © PNRM

    Une première édition d’un bulletin d’informations a vu le jour en 2021. Il fait suite à la transmission de plusieurs newsletters et permet de mettre en avant des découvertes d’espèces, l’état d’avancement de dossiers d’inscription (UNESCO), des présentations d’espèces locales, etc.

    « Bwet jé : Biodivèsité bòkay-nou », apprendre la biodiversité par le jeu !

    Le dernier outil édité par le PNRM dans le cadre de l’OMB est une mallette pédagogique sur la biodiversité intitulée « Bwet jé : Biodivèsité bòkay-nou » (« Boîte de jeux : la biodiversité de chez nous »). Composée de jeux de cartes, jeu de plateau et d’origamis, elle a été intégralement réalisée avec des contenus locaux (photos, textes) et est diffusée dans les écoles depuis cette année. Elle constitue un outil commun dont les membres de l’OMB sont ambassadeurs. L’objectif : que la connaissance arrive au plus près de la jeunesse martiniquaise, et des plus grands qui se prêtent également aux jeux !

    Malette pédagogique *Biodivèsité bòkay-nou* © PNRM

    Malette pédagogique Biodivèsité bòkay-nou © PNRM

    Des mallettes ont été transmises aux financeurs de l’outil (CTM, ODE, DEAL), aux membres de l’OMB qui réalisent des animations scolaires, au rectorat de la Martinique. Après plusieurs animations scolaires, la diffusion se poursuit avec les centres aérés, les musées, et même jusqu’à des évènements dédiés aux plus grands tels que des journées de cohésion ou des événements grand public lors desquels les jeux sont mis à disposition des familles.

    Animation avec les enfants autour de la malette pédagogique © PNRM

    Animation avec les enfants autour de la malette pédagogique © PNRM

    Comment contribuer à l’OMB ?

    Au sein de l’Observatoire, l’objectif est également de faire participer tout un chacun. Via le site internet, la rubrique « Agir » permet de consulter les évènements comme les conférences, les nettoyages de sites naturels, les appels à bénévolat auxquels la population peut participer. Dans le menu « contact », il est également possible de transmettre des documents, des évènements, des signalements d’espèces, etc. Sur les réseaux sociaux, des posts sont régulièrement mis en ligne, n’hésitez pas à les consulter, les partager ou les commenter. Sur Instagram, l’OMB a également lancé le hashtag #MartiniqueMereNature pour mettre en avant les photos de biodiversité martiniquaise.

    Coléoptère *Chelymorpha cribraria* © R. Delannoye

    Coléoptère Chelymorpha cribraria © R. Delannoye

    Suite au développement d’un partenariat, le PNRM, dans le cadre de l’OMB, travaille en collaboration avec l’équipe du Compteur de la biodiversité des Outre-mer sur la valorisation des connaissances et sur l’identification d’indicateurs de suivi de la biodiversité.

    Pour en savoir plus consultez le site internet de l'OMB et celui du Parc naturel régional de Martinique, ainsi que les réseaux sociaux : Facebook, Instagram

    Image{imageId=2551, alt='Forêt sèche de Malhec © Conservatoire d'espaces naturels de Nouvelle-Calédonie', multiSize=false} Element{id=73633, type=IMAGE, key='presentation.image'}
    article suivant

    Un tableau de bord dédié aux forêts sèches de Nouvelle-Calédonie